• Danser sous l'orage

    Quand ton cœur sera devenu plus sombre que la plus noire des nuits, quand ton sourire se sera fané comme la rose ingénue, quand tes yeux fatigués ne verront plus que les lambeaux d’enfances s'agrippant à tes années, quand ton rire de cristal ne résonnera plus que dans les mémoires, quand des nuages d’encre de Chine noieront tes songes, quand ta flamme n’embrassera plus qu’une vie délavée…

    Alors je reviendrai. Alors, je te prendrai la main, j’ouvrirai la porte sous la nuée. Tu verras, par-dessus toi, du coton assombri plaqué contre la voute, tu sentiras la morsure d’Éole. Tu marcheras dans un lacis de ténèbres cousu du fil de tes rêves. Mais tu souriras pour la première fois. Tu naîtras sous l’averse, et nous danserons sous nos soucis. L’orage passera. La rage fanera. Mais nous danserons, dégoulinant d’idées noires.

    Nous danserons, et nous sourirons.  

    « Moonlight Sonata

  • Commentaires

    1
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 11:04

    Coucou !

    J'aime beaucoup, il y a énormément de sensibilité dans ce texte.. 

    2
    Mercredi 5 Avril à 16:01
    angelilie

    beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog en lien ici : http://mondefantasia.over-blog.com/
    au plaisir

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :